Logo podologue rezé Nantes Orthopédie Rezé 02 40 32 80 23 Immeuble Athena, 62B Rue Aristide Briand, 44400 Rezé
5.0 sur 5 étoiles - 13 avis
Site Overlay

Le pied plat : causes, symptômes et traitements

pied plat bébé

Le pied plat est une pathologie qui se développe lors de la croissance chez l’enfant. Quels sont les causes et les symptômes ? Nos Orthopédistes Orthésistes vous dévoilent leurs conseils sur les soins les plus appropriés afin de diminuer les douleurs. 

Qu’est ce que c’est le pied plat ?

pied plat anatomie

Le pied plat a plusieurs origines : congénitales, neurologiques, rhumatismales et traumatiques. Il se caractérise par l’affaissement de la voûte plantaire du pied qui est alors en contact avec le sol de façon complète ou quasi complète. Le talon est en valgus (talon déjeté vers l’extérieur) et l’avant-pied bien aplati au sol. Il est généralement favorisé par le surpoids et un mauvais chaussage. On retrouve plusieurs types de pieds plats liés à l’âge des personnes : 

  • chez l’enfant : il est normal que les enfants naissent avec des pieds plats. Dans 65% des cas, le pied évolue spontanément vers la correction complète entre 5 et 6 ans et 30% restent plats mais asymptomatiques. Sur les 5% restés très plats, 2% n’auront pas de problème fonctionnel mais 3% nécessiteront une prise en charge thérapeutique. Ce pied plat peut être dû à une soudure anormale des os, appelée synostose ou synchondrose. 
  • chez l’adolescent : sous l’effet de la prise de poids, des marches plus longues, d’une activité sportive, le pied plat initialement asymptomatique peut devenir douloureux.  
  • chez l’adulte : c’est une persistance du pied plat de l’enfant ou il est lié à une maladie infectieuse, inflammatoire, neurologique, traumatique. Il a pu également se développer lors d’une grossesse, d’une obésité ou d’un alitement prolongé. La symptomatologie est variable.

Le pied plat est classifié en trois stades : 

  • Stade 1 : élargissement de l’empreinte au niveau du centre du pied. 
  • Stade 2 : totalité de la face plantaire au sol.
  • Stade 3 : affaissant interne. 
stades du pied plat

Quels sont les symptômes du pied plat ? 

Les symptômes sont multiples et variables selon le stade. Il peut être indolore chez l’enfant, puis devenir douloureux lors de la croissance. Chez l’adulte, la douleur n’est pas constante et peut apparaître à la suite de troubles veineux, d’un surmenage ou d’une pathologie intercurrente. De plus, cette douleur peut survenir ou s’amplifier en position debout et à la marche, notamment chez les personnes en surpoids ou ayant un problème au niveau de la démarche.
Outre la douleur, voici une liste d’autres symptômes existants  : 

  • appui sur le gros orteil impossible.
  • Le tendon d’Achille est tendu. 
  • déséquilibre postural conséquent.
  • déviation du pied vers l’extérieur et du talon vers l’intérieur
  • irrégularités, fatigue, boitement ou démarche disgracieuse (en canard). 
  • inflammation de la membrane des os du tibia, des genoux ou des hanches
  • développement de déformations au niveau du pied comme les hallux valgus ou des callosités
  • problèmes de cheville : douleurs au niveau des articulations.  
  • fasciite plantaire : inflammation de l’enveloppe fibreuse du talon.
  • douleurs au niveau des genoux, en bas du dos (lombaire). 

De ce fait, on retrouve régulièrement une usure anormale du bord interne et antérieur de la semelle des chaussures.

Quels sont les principales causes ? 

Dans 90 à 97% des cas, la pathologie se développe à cause d’un manque de traitement lors de la croissance. Il n’y a pas juste une cause d’apparition du pied plat. C’est plutôt une mise en commun de plusieurs facteurs.

Enfant, le pied plat est plutôt d’origine congénitale. Les causes d’apparition sont alors orientées vers :

  • une prédisposition familiale. 
  • un poids trop élevé : la voûte s’affaisse car elle ne supporte pas le poids de l’enfant. 
  • des ligaments trop courts ou trop élastiques.
  • un déficit musculaire ou hypotonique. 
  • un débalancement entre l’arrière et l’avant du pied. 

Chez l’adulte, le pied plat est généralement déjà présent et se manifeste ou s’intensifie selon plusieurs éléments : 

  • chevilles instables : lors de la rotation interne et externe du pied (pronation)
  • dysfonctions au niveau des muscles de la jambe
  • des membres inférieurs inégaux : jambe plus courte que l’autre 
  • une maladie dégénérative 
  • une inflammation des articulations des os du pied : arthrose polyarthrite rhumatoïde
  • le vieillissement : avec l’âge, la force musculaire s’affaiblit. L’arrière-pied part en valgus (le pied a tendance à pencher vers l’extérieur) et entraîne l’affaissement de la partie centrale de la semelle plantaire. On remarque également un étalement de la palette métatarsienne.
  • la pratique d’une activité physique : le pied est énormément sollicité ce qui fatigue la voûte plantaire, notamment si les chaussures ne sont pas adaptées. 
  • un traumatisme : suite à une fracture ou un déchirement des ligaments du pied. Les os du pied peuvent se retrouver mal positionnés les uns par rapport aux autres.

Quels sont les traitements pour éviter les effets du pied plat ? 

Avant 4 ans, aucun traitement n’est justifié car il est normal de naître avec des pieds plats. La correction se fait naturellement avec la croissance. Au-delà, plusieurs solutions sont possibles afin de réduire les douleurs et retrouver une marche stable:

Les semelles orthopédiques :

Les semelles orthopédiques ont pour objectif de corriger la position du pied.
Cela permettra de prévenir ou soulager les douleurs, ainsi que le rééquilibrage de la posture.
Chez l’enfant on réalise une semelle dite de “stimulation” qui va mettre en route les chaînes musculaires du pied et de la jambe afin que la voûte plantaire se forme et que le pied grandisse dans le bon axe. Grâce aux semelles les genoux et les hanches vont conserver une bonne posture et rester en “ligne” préservant ainsi les articulations

axes correct jambes

Au centre podologie Nantes Orthopédie, nous réalisons tout d’abord un bilan podologique afin de définir les pathologies et les besoins du patient. Puis, afin de concevoir les semelles, le patient va poser ses pieds dans un appareil appelé “empreinteur” qui, à travers le vide d’air, va mouler les empreintes des pieds. Notre spécialiste en podologie va ensuite pouvoir modeler la semelle directement dans ces empreintes. Grâce à une base en résine thermomoulée, les semelles épousent complètement la forme du pied. Elles vont ainsi pouvoir correspondre parfaitement à la morphologie de chaque patient

Chez l’adolescent fragile au niveau des articulations on reste dans la stimulation avec un soutien de voûte si le pied est déjà très affaissé. La prévention des blessures et douleurs de postures est très importante afin de ne pas le gêner dans ses activités quotidiennes.
Lorsque la croissance est terminée, les semelles ne peuvent pas redonner forme aux pieds mais elles peuvent le remettre dans son axe et éviter que la déformation ne s’aggrave. Ainsi, grâce à des renforts et l’ajout d’éléments correcteurs, le pied retrouvera une position stable. Sur-mesure, les semelles sont uniques selon chaque pied. 

Par la suite, elles sont travaillées avec des éléments afin de répondre aux besoins et aux corrections nécessaires. Puis, elles sont essayées directement dans les chaussures du patient. Cela permet d’assurer que l’emplacement des éléments de décharge soient bien placés et soulagent les douleurs engendrées par les pieds plats. Vérifier le confort du patient avec ses nouvelles semelles est essentiel pour leur efficacité. 

étapes bilan podologique semelles orthopédiques
Étapes de la réalisation de semelles orthopédiques sur-mesure

C’est pourquoi, nous concevons les semelles avec un suivi régulier pour assurer les besoins et le confort des patients. Au centre de podologie de Nantes Orthopédie, nous accompagnons chacun de nos patients dans leur appréhension et l’utilisation des semelles afin d’être sûr de corriger leurs douleurs.  

Les semelles orthopédiques vont ainsi permettre de : 

  • retrouver une stabilité latéro-latérale de l’arrière pied.
  • récupérer le contrôle du pied en dynamique.
  • corriger les troubles statiques détectés.
  • soutenir le médio-pied avec des matériaux à shore élevés.
  • limiter les déformations du pied.
  • obtenir un meilleur équilibre musculaire au niveau du pied et de la cheville.  
  • réduire le risque d’entorse ou de chute grâce à l’assouplissement des points d’appuis, en interne et en externe. 
semelle orthopédiques pied plat

Les chaussures orthopédiques 

Les chaussures orthopédiques vont permettre de soulager les douleurs. À travers des matière extensibles et solides, elles sont idéales pour protéger vos pieds des chocs et s’adapter à votre morphologie. Étant donné qu’il existe une grande gamme de chaussures orthopédiques, nos spécialistes vous livrent leurs conseils pour choisir la bonne chaussure : 

  • une chaussure assez profonde : avec une largeur adéquate afin d’éviter toute pression au niveau du pied. 
  • pas plus de 6cm de talon : un talon trop haut favorise le déséquilibre.  Ne choisissez pas des chaussures sans talon non plus, car les chocs ne seront alors pas absorbés. 
  • favorisez les lacets ou les velcros :  vous serez assuré d’un bon soutien lors de la marche ou pendant les activités physiques.
  • une semelle amovible : pour vous permettre de glisser vos semelles orthopédiques. 
  • des chaussures souples : elles s’adapteront à votre démarche tout en vous apportant un soutien.
  • des matières résistantes : tels que le cuir d’agneau qui s’adapteront à vos pieds avec fermeté.  
chaussures orthopédiques pied plat
Exemples de chaussures orthopédiques pour enfants et pour adultes

N’hésitez pas à consulter des experts comme nos spécialistes en podologie et orthopédie. Ils pourront vous guider vers les chaussures les plus adaptées à votre morphologie. Il est également important de prendre en compte ces caractéristiques dans le choix de vos chaussons. Vos pieds ont autant besoin de soins pour l’intérieur que pour l’extérieur. 

La chirurgie :

Elle est nécessaire pour un pied plat qui s’aggrave chez les enfants de plus de 6 ans. Elle doit intervenir avant la fin de sa croissance. L’objectif est de recréer une voûte plantaire en réduisant l’affaissement. 

Pour plus d’informations sur les traitements adaptés aux pieds plats, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes en orthopédie et podologie. Notre centre de podologie et d’orthopédie, situé en périphérie de Nantes, à Rezé, vous est ouvert du lundi au samedi, pour toutes demandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram