Logo podologue rezé Nantes Orthopédie Rezé 02 40 32 80 23 Immeuble Athena, 62B Rue Aristide Briand, 44400 Rezé
5.0 sur 5 étoiles - 13 avis
Site Overlay

Comment reconnaître un pied diabétique ?

pied diabétique - reconnaitre pieds diabétiques - chaussures orthopédiques pied diabétique - semelles orthopédiques pieds diabétiques

5% à 10% des diabétiques seront amputés au cours de la vie, de l’orteil, du pied ou de la jambe. Le pied diabétique est l’un des phénomènes les plus courants chez les diabétiques, et pourtant, il reste méconnu et sous-estimé chez les patients. C’est un vrai problème de santé publique qui est responsable de 8000 amputations chez les diabétiques par an. Pour éviter d’en arriver là, nos spécialistes vous dévoilent dans cet article leurs conseils pour prendre soin de vos pieds diabétiques et les garder en bonne santé. 

Le pied diabétique, qu’est ce que c’est ? 

pieds diabétiques illustration - pieds diabétiques schéma - pieds diabétiques - pied diabétique

Le pied diabétique concerne tous les types de diabètes. Il désigne une complication du diabète qui se traduit en une série de blessures au pied, causées par la dégénérescence du système cardiovasculaire et du système nerveux. 20% des diabétiques présentent ces lésions, qui peuvent compromettre la fonctionnalité des membres inférieurs.
Ce phénomène est sous-estimé chez les patients du fait qu’ils ne ressentent pas les douleurs, notamment dans les membres inférieurs. Pourtant, la prise en charge des lésions des pieds représente 25% des journées d’hospitalisation des diabétiques

Quels sont les symptômes du pied diabétique ? 

Les premiers symptômes varient en fonction des personnes et de la gravité de leur diabète. Parmi les plus courants on retrouve : 

  • picotements ou sensations de petites décharges électriques au niveau des pieds 
  • sensibilité réduite aux pieds 
  • cors sur les pieds, durcissements et ampoules 
  • coupures et blessures cutanées résultant d’un dysfonctionnement du système cardiovasculaire 
  • cicatrisations difficiles 
  • déformation des pieds à cause d’une diminution de la capacité musculaire. Il peut y avoir alors un changement de posture avec une répartition inégale du poids sur les pieds. 
  • altérations de la couleur des pieds à cause des problèmes circulatoires au niveau des membres inférieurs. 
  • pieds constamment froids 
  • infections bactériennes et fongiques du pied plus fréquentes 

Si vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes, bien que vous ne soyez pas diabétique, contactez tout de suite votre médecin afin qu’il examine et vérifie si le diabète en est la cause ou non.  

L’évaluation des risques de développer un pied diabétique  


Les risques de développer un pied diabétique peuvent être plus ou moins élevés selon plusieurs facteurs qui sont évalués par votre médecin :

  • la neuropathie : à la fois sensitive et végétative, elle a pour effet de supprimer la douleur et de modifier la sudation et la vascularisation. La sensation de douleur nous permet de réagir et de protéger notre pied lors de lésions. Il est donc important de notifier s’il y a ou non une atteinte neurologique périphérique. 
  • l’artériopathie : c’est une lésion inflammatoire des artères. À la différence du non diabétique, elle est plus souvent asymptomatique en raison de son association à la neuropathie sensitive.  S’il y a une atteinte artérielle périphérique, on notifie une absence des pouls distaux, une pâleur et une différence de température des deux pieds. La reconnaissance de l’atteinte artérielle nécessite un examen clinique avec si besoin, la pratique d’un écho-doppler artériel des membres inférieurs avec mesure des indices de pression systolique (IPS). Cependant, les résultats sont parfois faussées du fait de la médiacalcose (diminution ou abolition des pouls périphériques chez le diabétique).
  • une anomalie morphologique du pied : troubles de la statique, cals, cors, durillons, hallux valgus, orteils en marteau, déformations du pied. Les troubles secondaires sont hélas très nombreux et nécessitent une vigilance de tous les instants pour éviter la formation de plaies.
  • la profession et le niveau d’activité : selon le lieu et le type d’activité pratiqué, les risques seront plus ou moins élevés. Un patient travaillant sur un chantier sera plus susceptible de se blesser au pied plutôt qu’un employé dans un bureau. Il devra alors porter de solides chaussures de sécurité. 

Les patients sans risque identifiés 

Les diabétiques ne présentant pas de neuropathie périphérique, pas de maladie artérielle, pas de déformation du pied ou d’antécédent d’amputation ont peu de risque de développer un pied diabétique. Cependant le diabète pouvant évoluer au fil des années, il est préférable de rester dans la vigilance et l’ anticipation. Ainsi il faut tout de même faire attention lors du choix de ses chaussures et respecter les règles d’hygiène élémentaires.    

Comment prendre soin de ses pieds ? 

Afin de limiter la survenue de toutes lésions, voici les recommandations de nos spécialistes en orthopédie :

Une bonne hygiène du pied 

Pour garder vos pieds en bonne santé, examinez chaque jour en fin de journée vos pieds pour vérifier qu’il n’y a pas de cors, de cloques ou de lésions. Lavez vous les pieds avec de l’eau tiède et du savon doux, et hydratez quotidiennement votre peau. Utilisez des serviettes propres et douces après chaque lavage pour éviter toutes irritations et essuyez vous bien entre les orteils. Utilisez plutôt une lime en carton qu’un coupe ongle pour prendre soin de vos ongles de pieds. N’hésitez pas à vous rendre chez un professionnel de la santé ou un pédicure pour vérifier l’état de vos pieds.

Les bonnes chaussures 

Il est indispensable d’avoir des chaussures adaptées qui protégeront vos pieds. Les chaussures ouvertes sont à éviter car le pied est trop exposé à de possibles lésions.
Voici nos conseils, pour être assuré d’avoir des chaussures qui protégeront vos pieds, tout en étant confortables : 

  • Des matériaux malléables et solides : pour s’adapter à chaque morphologie avec un serrage adaptable (lacet ou scratch) et un cuir souple. Le cuir d’agneau, par exemple, s’accommode parfaitement à la forme des pieds et est très résistant. Il existe également des matériaux extensibles qui s’adaptent parfaitement à la forme des pieds, tout en laissant de l’espace aux orteils. Il est important de choisir des chaussures adaptées aux pieds qui gonflent pour les préserver. Pour cela, essayez vos chaussures en fin de journée, vous pourrez ainsi savoir si elles sont adaptées aux oedèmes.    
  • Sans couture : n’hésitez pas à passer votre main à l’intérieur de la chaussure et si vous sentez une couture, une bosse, une fermeture, changez de modèle. Tous les frottements ou hyper appuis sont à bannir !
  • Une semelle intérieure amovible et adaptée : choisissez une semelle intérieure adaptée à la forme du pied pour prévenir les hyperpressions. Si vous avez des semelles orthopédiques, il est préférable d’opter pour des chaussures dont la semelle intérieure est amovible pour y glisser vos semelles. N’oubliez pas d’essayer vos chaussures avec vos semelles pour vérifier qu’elles sont adaptées. 
  • Des semelles extérieures fermes et antidérapantes : cela facilitera le déroulement du pas et évitera les glissades intempestives. 
  • Des bords souples : pour éviter toutes gênes et blessures lors du contact avec le pied. 
  • un talon large : pas plus de 4cm de talon avec une largeur suffisante pour assurer une bonne stabilité. 
chaussures pieds diabétiques - CHUP - chaussures à usage prolongée - pied diabétique - chaussure orthopédique - chaussure orthopédique pied diabétique

Portez toujours des chaussettes ou des bas dans vos chaussures. Les chaussettes doivent être assez épaisses, sans couture saillante et pas trop compressives. Cela permettra de préserver vos pieds et de faciliter la circulation sanguine. Vous devez impérativement porter vos chaussures à l’extérieur et à l’intérieur de votre maison, sauf en cas de plaie. Marcher pied nu augmente fortement vos chances de vous blesser. 

Les semelles orthopédiques 

Moulées directement sur la forme des pieds, elles sont fabriquées sur-mesure. Pour les patients ayant des déformations importantes, elles vont permettre de corriger la statique et soulager les hyperpressions. À l’aide de l’ajout d’éléments, la semelle va permettre de décharger la ou les zones à risque pour transférer les pressions sur la plus grande zone possible.  

Semelles orthopédiques - semelles orthopédiques pieds diabétiques - pied diabétique - chaussure orthopédique

Suite à un bilan podologique rigoureux, notre spécialiste en podologie réalise le moulage des semelles directement sur le patient. Elles vont ainsi correspondre parfaitement à la morphologie du pied. Grâce à un appareil  appelé “emprunteur” qui fait le vide d’air, les semelles en résine thermomoulée épousent parfaitement la forme des pieds. Par la suite, elles sont travaillées puis glissées dans les chaussures. Cela permet d’assurer que l’emplacement des éléments de décharge soient bien placés. Et bien sûr, dans le cadre du traitement du pied diabétique, les matériaux sont choisis avec soin afin de soigner au mieux ce pied sensible.
Les semelles sont conçues au centre de podologie, Nantes Orthopedie, avec un suivi régulier pour assurer les besoins et le confort des patients. Nous accompagnons chacun de nos patients dans leur appréhension et l’utilisation des semelles afin d’être sûr de corriger leurs douleurs. 

étapes bilan podologique semelles orthopédiques sur-mesure
Etapes de la conception de semelles orthopédiques sur-mesure

Pour plus d’informations et de conseils sur les pieds diabétiques, n’hésitez pas à contacter par téléphone ou par e-mail, nos spécialistes en orthopédie-orthèse. Notre centre de podologie et d’orthopédie, situé en périphérie de Nantes, à Rezé, vous est également ouvert pour toutes demandes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram