Logo podologue rezé Nantes Orthopédie Rezé 02 40 32 80 23 Immeuble Athena, 62B Rue Aristide Briand, 44400 Rezé
5.0 sur 5 étoiles - 13 avis
Site Overlay

Cor au pied, comment se soigner ?

comment soigner cor au pied

Le cor est une affection cutanée très douloureuse qui se développe suite aux pressions et frottements récurrents exercés sur le pied. Nos spécialistes en orthopédie et en podologie, vous dévoilent dans cet article leurs conseils pour pallier ces douleurs et retrouver un pied sain. 

Cor au pied, qu’est ce que c’est ? 

Le cor désigne une petite zone épaissie de la peau au niveau des pieds. À ne pas confondre avec les callosités ou les durillons (callosités dures mais peu étendues). Son apparition est due au fait que les os du pied se frottent contre la chaussure et exercent une pression sur la peau. C’est ainsi que la peau de la zone lésée s’épaissit et irrite les tissus inférieurs. Il est facilement reconnaissable par : 

  • en superficie, un noyau arrondi, corné, dense et translucide, visible sous la peau du pied.  
  • sous la peau, une pointe en forme de cône renversé, qui pénètre dans les couches cutanées profondes. 

On peut le retrouver sur toute la surface du pied ainsi qu’entre les orteils. Il existe plusieurs types de cors mais ceux que l’on rencontre le plus souvent sont : 

Le cor dur :

Le plus répandu, il se forme sur les zones qui subissent les frottements. On le retrouve principalement sur le dessus des orteils (principalement les trois derniers), au niveau des articulations entre les phalanges des orteils et sur le côté extérieur du petit orteil. Très sensible voire douloureux au toucher, la marche devient compliquée et on a alors tendance à modifier l’appui de ses pas pour éviter les douleurs. 

Le cor mou ou œil-de-perdrix :

Il se développe  lorsque deux articulations de deux orteils proches sont comprimées l’une contre l’autre. Il se situe donc entre deux orteils, le plus souvent entre les quatrième et cinquième orteils. Le frottement des deux orteils a tendance a développé deux cors, sur chaque surface des orteils. On le reconnait par sa couleur blanchâtre et une consistance spongieuse, dues à la sueur produite entre les doigts de pied. On remarque souvent une bordure rouge, voire enflammée, avec un point noir au centre du cor (d’où le nom d' »œil-de-perdrix »). Douloureux, le cor peut s’infecter en raison de l’humidité des espaces interdigitaux, source de macération. L’infection peut aller jusqu’à l’articulation.   

cor au pied

On peut également retrouver le cor neuro-vasculaire, vasculaire ou le cor granuleux, un peu moins courant.

Quels sont les facteurs favorisant l’apparition d’un cor au pied ?

Le cor se forme suite à une pression ou à des frottements excessifs. Cela peut être due à une mauvaise démarche ou bien une chaussure inadaptée ou trop usée. De plus, certains facteurs peuvent accélérer le développement des cors : 

  • Les chaussures étroites et à talons hauts :  favorisent les frottements et l’excès de pression sur l’avant-pied.
  • Les marches prolongées ou la course : facteur fréquent chez les sportifs, les pieds sont sollicités de façon répétée.
  • Présence d’orteils de grande taille ou une peau fine : les pieds sont plus exposés aux frictions dans les chaussures, ou plus sensibles à la pression.
  • Le vieillissement : avec le temps, la peau des pieds a tendance à se dessécher, à s’affiner et devient plus sensible aux compressions et irritations.
  • Les déformations des pieds ou des orteils : lorsqu’on est déjà sujet à des déformations comme les hallux valgus, ou les griffes d’orteils, les probabilités de développer des cors sont plus grandes. En effet, l’équilibre du poids du corps sur les pieds est déstabilisé ce qui génère des pressions inégales et plus persistantes sur certaines zones. De plus, ces déformations contribuent aux frottements dans les chaussures. 

Comment apaiser ses douleurs ? 

Pour apaiser vos douleurs et retrouver une démarche normale, plusieurs solutions sont possibles :

La pédicurie :

C’est un soin réalisé par un pédicure qui va enlever directement le cor sur le pied à l’aide d’un bistouri et d’une turbine, dans la plupart des cas sans douleur. En ôtant directement le noyaux, le cor est retiré mais il peut toujours ré-apparaitre. De plus, il est parfois nécessaire d’avoir recours à plusieurs séances pour retirer la totalité du cor. 

Les semelles orthopédiques :

Un grand nombre de cors, en particulier ceux situés sous le pied, sont généralement dû à un trouble des appuis et de la statique. Un bilan podologique permettra d’identifier la cause de ces hyper appuis, et le port de semelles orthopédiques viendra rétablir une statique harmonieuse. La formation de ces cors sera donc très ralentie et surtout les douleurs éprouvées lors de la marche seront bien moindre. Les semelles auront aussi un effet bénéfique sur nombre de cors situés sur les orteils. En effet, il est possible de modifier légèrement la position des orteils avec une orthèse plantaire.

semelles orthopédiques  sur-mesure

L’orthoplastie :

Elle est moulée sur-mesure directement entre les orteils touchés par les cors. Elle va permettre de protéger les cors des frottements, de décharger la pression entre les orteils et de rééquilibrer la position des orteils. L’orthoplastie protectrice va ainsi diminuer la progression des cors, voir la résorber. Elle peut se porter tout au long de la journée et ainsi protéger et réduire les douleurs. 

Orthoplastie sur-mesure

De bonnes chaussures :

 Au delà de supprimer le cor, le plus important et de veiller à ne plus avoir de frictions afin d’éviter leur réapparition. Pour cela, il est impératif d’avoir de bonnes chaussures qui laissent de l’espace aux pieds et aux orteils, pour éviter tout frottement à l’intérieur de la chaussure. Si vous êtes déjà sensible des pieds, évitez de marcher pied nu afin d’éviter toute pression sur les os de la voûte plantaire. 

chaussures - chaussures orthopédiques - aponévrose - aponévrosite plantaire - fasciite plantaire - douleurs - talons - pieds

Les protections d’orteils :

Les protections et les coussinets permettent de protéger les zones où sont présents les corps. En les protégeant des frottements, cela permet de réduire leur développement et d’apaiser les douleurs lors de la marche.   

protections d'orteils ; soulager douleurs au cor pied ; cor au pied protection

La chirurgie :  peut être nécessaire mais dans de rares cas. 

Pour plus d’informations sur les traitements adaptés à la résorption des cors, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes en orthopédie et podologie. Nous ne faisons pas de soin de pédicurie et concentrons notre savoir faire sur les semelles orthopédiques et sur le chaussage de pieds difficiles. Notre centre de podologie et d’orthopédie, situé en périphérie de Nantes, à Rezé, vous est ouvert du lundi au samedi, pour toutes demandes.

Pour prendre rendez-vous en passant par Doctolib, cliquez sur le bouton ci-dessous, vous serez redirigé sur le site de réservation.
Nouveau ! Appelez-nous directement en cliquant sur le bouton ci-dessous. Vous pourrez prendre rendez-vous ou nous poser vos questions.

13 thoughts on “Cor au pied, comment se soigner ?

  1. tous les mois je vais chez un podologue pour enlever le cor au pied qui se trouve en dessous de mon petit orteil la marche après 8 10 jours redeviens pénible pfffff

    1. Bonjour Marleen,
      En effet, la pédicurie est une solution pour retirer les cors au pied mais il arrive que ces derniers reviennent. Deux autres solutions sont également possibles :
      – les semelles orthopédiques qui permettent de rééquilibrer les appuis lors de la marche et ainsi éviter leur réapparition.
      – une orthoplastie, réalisée autour de votre petit orteil peut également protéger des frottements et décharger des pressions.

      N’hésitez pas à nous contacter pour des conseils personnalisés qui correspondent à vos besoins.

  2. bonsoir j ai sur le petit orteil un oeil de perdrix entre 2 orteils tres douloureux et rouge c est la 1e fois que j ai si mal d habitude quant il blanchie j enleve le dessus et apres pendant quelques temps j ai plus rien et la j ai enlevé la peau dessus qui etait dur et j ai tres mal comment soigner merci

    1. Bonjour
      Vous décrivez parfaitement l œil de perdrix ou cor inter digital
      Pour le soigner il faut enlever la peau qui s’épaissie pour former finalement un cor. Vous pouvez le faire vous même ou bien consulter un pédicure.
      Vous pouvez aussi voir un orthésiste qui réalisera une orthoplastie sur mesure: en silicone, elle évitera la reformation de votre cor.
      Et bien sur, vous devez éviter de porter des chaussures avec l’avant pied étroit.
      Bien cordialement
      Nantes Orthopedie

  3. Bonsoir
    Je portais tous le soirs des talons hauts. J’ai modifié ce tir et malgré tout j’ai des corps sur tous les doigts du pied.. Comment faire ? J’ai longtemps porté.que des baskets en vain. Merci pour votre retour.

    1. Bonjour
      Les cors sont le résultat des frottements et appuis dans vos chaussures.
      Allez voir un pédicure afin qu’il enlève le maximum de peau et puisque que vous portez désormais des chaussures plus adaptées, les cors se formeront beaucoup moins vite et seront petit a petit beaucoup moins douloureux.
      Il faudra certainement plusieurs soins pour que ces cors ne soient plus qu’un mauvais souvenir
      Bien cordialement
      Nantes Orthopedie

  4. Bonjour, Je souffre depuis 12 ans d’un cor au niveau du metatarse. Ne travaillant pas en ce moment, je m’acharne dessus à coup de râpe électrique et pommade cochon. Là j’arrive au stade de l’insupportable où je ne peux plus poser le pied à terre. J’ai stoppé les visites chez le podologue car inefficace étant donné le niveau de douleur. J’ai déjà consulté de nombreux podologues, porté avec grand sérieux mes semelles, tout ça en vain, le problème revient chaque fois vitesse grand V. De tous les podologues que j’ai consulté, un seul m’a parlé d’un durillon du fumeur, en me disant qu’on ne pouvait rien faire, tous les autres m’ont à tour de rôle parlé de cor, de verrue, un orthopédiste m’a même dit, alors que mon durillon était abcédé et que je ne pouvais plus poser le pied à terre « c’est juste un durillon, il faut mettre des semelles », chose que je faisais déjà depuis plusieurs années. Mes recherches de ce soir, ainsi que les douleurs intenses subies depuis toutes ces années m’amènent à penser qu’il s’agit d’un durillon neurovasculaire…on ne m’en a jamais parlé et pourtant ça me paraît évident. Ma question est alors : qu’est-ce qu’on peut faire pour venir à bout de cette saleté étant donné que la douleur est insupportable bien avant d’arriver à l’ôter entièrement. Puisque si j’ai bien compris ce sont des vaisseaux et nerfs qui sont entremêlés à la corne qui rendent tout ça si douloureux, dois-je continuer à m’infliger cette torture ou est-ce dangereux ? Je ne sais plus quoi faire, ça me pourrit la vie.
    Merci
    Cordialement

        1. Bonjour
          Si vous êtes fumeuse, les chirurgiens ne seront en effet pas sympa avec un cor du fumeur.
          En effet, le tabagisme peut entrainer entre autre une augmentation de la production cornée et peut créer un cor neuro vasculaire.
          L’arrêt de la fumée permettra de ralentir cette surproduction et les semelles seront du coup plus efficaces.
          Demandez a votre médecin traitant s’il peut votre adresser a un autre spécialiste.
          Bien cordialement
          Nantes Orthopedie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram