Logo podologue rezé Nantes Orthopédie Rezé 02 40 32 80 23 Immeuble Athena, 62B Rue Aristide Briand, 44400 Rezé
5.0 sur 5 étoiles - 13 avis
Site Overlay

Qu’est ce qu’une chaussure orthopédique?

Exemple des différents types de chaussures orthopédiques existants

Vous avez des pieds sensibles, blessés ou déformés ? Vous avez du mal à trouver des chaussures qui vous apportent confort et agilité ? Vous avez entendu parler de chaussures médicales, thérapeutiques, orthopédiques mais vous ne savez pas ce que cela signifie ? 

Dans cet article, nous vous présentons justement ce qu’est une chaussure orthopédique et dans quels cas vous en avez besoin

À quoi sert une chaussure orthopédique ? 

Les chaussures orthopédiques sont tout d’abord des dispositifs médicaux d’appoint. Elles permettent le confort de certaines pathologies spécifiques du pied

Sur prescription médicale, ces dernières sont principalement conçues pour les personnes qui ne peuvent plus se chausser dans les commerces tous publics. 

Appelées également chaussures médicales ou thérapeutiques, il existe différents modèles qui permettent de répondre aux différentes demandes et exigences du pied. Élaborées principalement pour les pieds blessés, déformés ou malades, elles permettent de soulager les douleurs et de s’adapter parfaitement à la forme et aux besoins du pied. 

Leur conception permet principalement :

De remédier aux divers problèmes qui peuvent empêcher un individu de marcher convenablement. 

● D’apporter un confort total aux malformations ou déformations des pieds.

● Un meilleur soutien aux pieds, qui réduit alors les risques de fatigue, une meilleure posture au corps et plus d’équilibre

● Une aide efficace à la cicatrisation des plaies 

● La garantie d’une meilleure protection contre divers accidents comme les entorses, vu qu’elles ont souvent un excellent contrefort au niveau de la cheville.

Il existe deux catégories dans la chaussure orthopédique: 

La CHUT : Chaussure thérapeutique à Usage Temporaire 
Dans cette même catégorie on retrouve également deux types de CHUT.
CHUT de décharge: délivrées à l’unité, elles sont considérées plus comme une prolongation du traitement dans la guérison du pied, en cas de traumatismes, d’opérations, plutôt qu’une véritable chaussure de marche. La chaussure permet aux personnes de continuer à se déplacer et d’exercer leurs mouvements quotidiens

Exemple de chaussures thérapeutiques à usage temporaire de décharge

CHUT pour augmentation du volume du pied:  à l’unité ou par paire, elles sont prescrites dans plusieurs cas de pathologies du pied, lorsque son volume ne permet plus un chaussage ordinaire. Un système de brides permet d’adapter le volume avec des bandes auto-agrippantes  et une ouverture totale facilite le chaussage.. 

Exemple de chaussures thérapeutiques à usage temporaire pour augmentation du volume du pied

La CHUP : Chaussure thérapeutique à Usage Prolongé. Utilisée sur le long terme, pour une durée indéterminée selon les caractéristiques du patient. 

Exemple de chaussures thérapeutiques à usage prolongé

Qui peut mettre des chaussures orthopédiques ?

Les chaussures orthopédiques sont accessibles à tous et pour tous les âges.
Elles sont généralement utilisées pour les personnes aux pathologies particulières qui ne peuvent plus se chausser dans les magasins grand public. 

On peut tout de même noter certains cas particuliers: 

Les diabétiques: les personnes souffrant de diabète sont plus sujettes aux affections cutanées au niveau des membres inférieurs. Atteint d’hyperglycémie chronique, cette pathologie endommage les vaisseaux sanguins et les nerfs. Une simple coupure au niveau du pied peut donc entraîner de graves lésions infectieuses, voire une amputation. 

Après une opération: en cas de troubles du système lymphatique ou bien de manière générale, il est souvent nécessaire de porter des pansements ou des bandages. Il peut donc être compliqué de trouver chaussure à son pied. Les chaussures orthopédiques sont donc une bonne alternative. Elles permettent d’apporter confort et espace au pied, selon les dispositifs mis en place. 

Les plaies ouvertes : lors de la cicatrisation de plaies ouvertes, le pied a besoin d’espace mais également d’être bien maintenu et protégé par sa chaussure. Les frottements au sein de la chaussure peuvent prolonger le temps de la cicatrisation. Les matériaux de la chaussure sont donc primordiaux afin d’apporter du confort et également de la protection au pied. 

Les gonflements (oedèmes): suite à une inflammation ou des troubles vasculaires, le pied a besoin d’une chaussure qui le protège et l’entoure sans exercer de pression.

Pied traumatologique:  récurrent dans les cas d’entorse ou de fracture du pied, la chaussure orthopédique va garantir le maintien du pied en permettant également à la personne de pratiquer ses gestes quotidiens, tout en maintenant sa guérison. 

Pied rhumatoïde: la polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire dite auto-immune. Le corps fabrique des anticorps qui luttent contre les cellules de son propre corps. En général, cela se traduit par un pied déformé et douloureux dont les déformations peuvent être multiples: hallux valgus, avant pied triangulaire ou en coup de vent latéral ou encore orteils en griffe. Il devient donc compliqué de se chausser dans les magasins tous publics car le pied a des besoins spécifiques afin de maintenir son confort. 

Pied neurologique: pouvant être causé par plusieurs facteurs (AVC, accidents) les nerfs du pied sont endommagés et le pied peut se retrouver paralysé. L’objectif de la chaussure orthopédique est de pallier au déficit musculaire qui entraîne des troubles de l’équilibre et une marche difficile. 

Comment choisir sa chaussure orthopédique ?

Au vue de la multitude de pathologies existantes, il peut être compliqué de savoir comment choisir sa chaussure orthopédique. L’esthétisme prime souvent sur le confort, mais il est également possible de trouver des chaussures tendances et confortables !

chaussure thérapeutique à usage temporaire pour augmentation du volume du pied

Outre les maladies spécifiques, nous vous délivrons quelques conseils pour bien choisir votre chaussure:

Une forme adaptée: avoir une chaussure conforme à votre pointure est primordial. Lorsqu’on a les pieds gonflés, on peut être tenté par prendre une pointure au-dessus. Cependant, cela ne permettra pas le bon maintien du pied dans vos chaussures. Outre la longueur, la largeur est également un élément essentiel afin de maintenir le pied correctement dans la chaussure. Si vous portez des semelles orthopédiques, celle-ci doit être adaptée afin de lui laisser de la place et de ne pas la déformer. 

La semelle: une semelle légère est un plus pour faciliter la marche. Les propriétés antidérapantes permettent la stabilité du corps et plus de résistances à la chaussure. Le polyuréthane apporte à la semelle une très grande résistance à l’usure et un bon amortissement.  

Fermeture: pour les chaussures fermées, il vaut mieux privilégier les fermetures avec velcros ou en fermeture éclair plutôt qu’avec des lacets. Les lacets apportent plus d’esthétisme à la chaussure, mais le velcro et la fermeture éclair rendent le chaussage plus facile et plus confort.  

Des matériaux adaptés: le cuir souple est un produit naturel très résistant et respirant. Le cuir stretch est un matériau extensible qui permet de réduire la pression sur le pied ou les parties douloureuses. De plus, il s’adapte parfaitement à la forme du pied.  

Où trouver des chaussures orthopédiques ?

Vous pourrez trouver les différentes gammes de chaussures orthopédiques chez des spécialistes en orthopédie et des professionnels de la chaussure confort tels que l’est Nantes Orthopédie

Notre boutique située dans l’agglomération de Nantes, vous est ouverte du lundi au samedi, sans rendez-vous, pour répondre à toutes vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram