POLYARTHRITE RHUMATOÏDE : Comment prévenir et soulager cette maladie inflammatoire

Sommaire

La polyarthrite rhumatoïde (PR), est une maladie inflammatoire chronique des articulations (main, pied, doigt). C’est une maladie rhumatismale caractérisée par une atteinte de la synoviale (membrane). Elle se manifeste sous forme de crises

Retrouvez dans cet article, l’ensemble des conseils de nos spécialistes en orthopédie pour soulager votre douleur.

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde ?

La polyarthrite rhumatoïde est liée à un dérèglement du système immunitaire. C’est une maladie auto-immune caractérisée par la production d’auto-anticorps qui s’attaquent directement à la membrane synoviale. Bien que, à ce jour, aucune cause n’ait pu être trouvée pour cette pathologie, ils existent cependant différents facteurs qui pourraient expliquer le dérèglement du système immunitaire à l’origine de l’apparition du PR :

Les facteurs environnementaux :

Ils peuvent influencer la survenue de la maladie. Parmi ces facteurs, le tabac semble jouer un rôle très important dans le déclenchement de cette maladie dégénérative inflammatoire et dans la réponse au traitement (les patients fumeurs répondraient moins bien au traitement).

Les facteurs génétiques :

La Polyarthrite Rhumatoïde n’est pas une maladie héréditaire. Même si de nombreux facteurs génétiques ont été retrouvés, leur influence sur la survenue de la maladie reste faible. Il existe une prédisposition génétique, c’est-à-dire un terrain génétique favorisant le déclenchement de la maladie, ce qui explique l’existence de familles où plusieurs personnes sont malades, mais ce n’est pas à proprement parler une maladie génétique. Les gènes ne représentent que 30 % du déterminisme de la maladie. Autrement dit, la prédisposition génétique n’expliquerait qu’un tiers des origines possibles de la maladie. Ce n’est pas parce qu’on est porteur des gènes qu’on a forcément la maladie et inversement, on peut déclencher une maladie sans en être porteur. De ce fait, il n’existe pas de dépistage génétique de la maladie. Il est donc inutile de demander une recherche des gènes associés à la maladie, comme les gènes HLA DR1 et HLA DR4, chez les sujets atteints ou chez leurs enfants.

Les facteurs infectieux :

Des facteurs infectieux sont de plus en plus incriminés, notamment certaines bactéries (Porphiromonas gingivales), responsables d’infection dentaire chez des personnes ayant une hygiène dentaire ou des soins dentaires insuffisants.

Les facteurs psychologiques :

Des facteurs psychologiques sont parfois retrouvés. Dans 20 à 30 % des cas, on constate que la polyarthrite rhumatoïde survient après un événement marquant, « stressant » tel qu’un traumatisme physique ou psychique (deuil, séparation, accouchement, intervention chirurgicale, etc.)

Quels sont les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde ?

La polyarthrite rhumatoïde touche entre 0.5 et 1 % de la population en moyenne. Elle se manifeste généralement par :

  •      Des douleurs articulaires : ces douleurs apparaissent la nuit et peuvent être à l’origine de réveils.
  •  Un engourdissement et une raideur : le matin, les articulations touchées sont raides, on a besoin de les « dérouiller » pendant au moins une demi-heure.
  •       Un gonflement : les articulations concernées peuvent être gonflées.

Ces symptômes dans la majeure partie du temps permettent de détecter le début de la PR.

douleurs polyarthrite rhumatoïde

Quels sont les appareillages orthopédiques de la polyarthrite ?

Plusieurs orthèses permettent de prévenir et soulager les douleurs. Réalisées sur mesure dès le début des symptômes, on peut prévenir certaines déformations grâce aux orthèses de repos portées la nuit.

 Des appareillages de travail sont également utilisés pour réduire les déformations des doigts.

Solutions : les orthèses de main thermoformées :

Les orthèses de la main pour la polyarthrite rhumatoïde (PR) sont conçues pour fournir un soutien, une stabilisation et un soulagement de la douleur aux articulations touchées par l’inflammation chronique caractéristique de la maladie. 

Elles peuvent aider à prévenir les déformations articulaires, à améliorer la fonction des mains et à réduire l’impact de la PR sur la qualité de vie. 

Voici quelques types d’orthèses de main qui peuvent être utilisées pour la polyarthrite rhumatoïde :

Orthèses : 

Les orthèses de la main pour la polyarthrite rhumatoïde (PR) sont conçues pour fournir un soutien, une stabilisation et un soulagement de la douleur aux articulations touchées par l’inflammation chronique caractéristique de la maladie. 

Elles peuvent aider à prévenir les déformations articulaires, à améliorer la fonction des mains et à réduire l’impact de la PR sur la qualité de vie. 

Voici quelques types d’orthèses de main qui peuvent être utilisées pour la polyarthrite rhumatoïde :

 

  • Orthèses de repos  : Ces orthèses sont conçues pour stabiliser et soutenir le poignet, ce qui peut réduire la douleur et l’inflammation associées à la polyarthrite rhumatoïde. Elles sont souvent recommandées lorsque le poignet est particulièrement affecté par l’inflammation ou lorsqu’il existe un risque de déformation.

 

Portées la nuit ou lors des crises, elles sont légères et respirantes

Orthèse de repos

 

  • Orthèses de doigts : Les orthèses de doigts peuvent aider à maintenir l’alignement correct des articulations des doigts, prévenir la flexion excessive et réduire les déformations. Elles peuvent être particulièrement utiles pour les personnes atteintes de nodules rhumatoïdes aux articulations proximales des doigts.

Orthèse de doigts

 

  • Orthèses de pouce : Les pouces sont souvent touchés par la polyarthrite rhumatoïde, ce qui peut causer des difficultés dans les activités quotidiennes. Les orthèses de pouce, également appelées attelles de pouce, peuvent stabiliser cette articulation et soulager la douleur tout en permettant une certaine amplitude de mouvement pour les activités essentielles.

Orthèse pouce polyarthrite rhumatoïde

Les aides techniques :

Enfile bouton

offre une solution sans effort pour boutonner des chemises, des pantalons ou des vestes, ce qui est particulièrement pratique pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde. 

Il vous suffit d’insérer l’enfile bouton à travers le trou du bouton et de fixer le bouton avec sa partie la plus fine. Ensuite, faites-le glisser doucement, et voilà, votre bouton est attaché. De plus, le manche en caoutchouc antidérapant est surdimensionné pour une prise en main plus facile.

Enfile bouton polyarthrite rhumatoïde

Aide clé

tourne clé

Ce dispositif de tourne-clé propose une prise étendue pour faciliter la rotation de la clé sans provoquer d’inconfort ou de douleur. 

Manier une clé dans une serrure peut parfois être compliqué, mais grâce à cette poignée ergonomique, vous pourrez effectuer le mouvement avec l’ensemble de votre main, rendant ainsi l’opération plus aisée. De plus, il peut contenir jusqu’à trois clés pliables.

Ouvre bocal automatique

Cet ouvre bocal totalement automatisé offre une solution sans effort pour ouvrir tous les types de bocaux. 

Il vous suffit de placer l’appareil sur le bocal et d’enclencher le bouton. Une fois cela fait, vous pouvez le relâcher, et il se charge de l’ouvrir entièrement.

Ce dispositif est capable d’ouvrir des bouchons dont le diamètre varie de 2,5 cm à 10,1 cm, ce qui le rend compatible avec une large gamme de tailles de bocaux.

Ouvre bocal automatique

Les semelles orthopédiques sur-mesure :

Les semelles orthopédiques peuvent être utilisées comme solution orthopédique pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde afin de soulager la douleur, d’améliorer la stabilité et de favoriser une meilleure posture. 

Cependant, leur utilité peut varier en fonction des besoins spécifiques de chaque individu et de la sévérité de la PR. Voici comment les semelles orthopédiques peuvent être bénéfiques pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde :

  • Soulagement de la pression : Les semelles orthopédiques peuvent être conçues pour répartir de manière plus uniforme la pression exercée sur les pieds lors de la marche ou de la position debout. Cela peut réduire la douleur ressentie au niveau des articulations des pieds, des chevilles et des genoux.
  • Stabilité et soutien : Les semelles orthopédiques peuvent offrir un meilleur soutien à la voûte plantaire, ce qui peut améliorer la stabilité et la posture. Cela peut être particulièrement important pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, car la maladie peut provoquer des déformations articulaires et une instabilité des articulations.
Semelles orthopédiques polyarthrite rhumatoïde
  • Correction des déséquilibres biomécaniques : ce dispositif médical corrige les déséquilibres biomécaniques qui peuvent découler de la polyarthrite rhumatoïde. Ces déséquilibres peuvent augmenter le stress sur certaines articulations et contribuer à la progression de la maladie.
  • Amortissement des chocs : Les semelles orthopédiques peuvent être fabriquées à partir de matériaux absorbant les chocs, ce qui peut réduire l’impact sur les articulations lors de la marche ou de la course. Cela peut aider à prévenir l’aggravation des symptômes.

Comment éviter les crises de polyarthrite rhumatoïde ?

Il est conseillé à ceux souffrant d’une polyarthrite rhumatoïde :

  • Faire régulièrement de l’exercice contribue à prévenir les crises d’arthrite. Elle permet de gagner en souplesse, de tonifier le corps, et notamment les muscles, et de mieux faire face à la douleur. La gym douce comme le yoga, le Tai Chi ou le Pilates sont d’excellentes activités.
  • Il faut également veiller à limiter le surpoids. En effet, plus le poids est élevé, plus il est probable qu’il pèsera sur les articulations et accentuera la douleur ressentie quotidiennement.
  • Arrêter le tabac (ce qui est certainement aussi très bénéfique pour la prévention d’autres maladies telles que les affections cardio-vasculaires ou le cancer du poumon).
crises polyarthrite rhumatoïde

Comment traiter cette pathologie ?

Il existe deux types de traitements efficaces contre l’évolution de cette maladie dégénérative. 

  • Les Traitements Médicamenteux : Le traitement symptomatique peut comporter : Des antalgiques pour calmer la douleur, Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), qui soulagent l’endolorissement matinal et le raideur. Ils peuvent être prescrits en combinaison avec le traitement de fond quand il ne soulage pas adéquatement les symptômes, Corticoïdes, si nécessaire, en combinaison avec le traitement de fond. La corticothérapie réduit l’inflammation et soulage la douleur. Une autre façon d’utiliser les corticostéroïdes est de les administrer directement à l’articulation : c’est ce qu’on appelle l’« infiltration ».
  • Les Traitements Non-Médicamenteux :

    • La physiothérapie fait partie intégrante du traitement des polyarthrites rhumatoïdes. Il permet de renforcer les muscles et de combattre les difformités et les démangeaisons des articulations. Le physiothérapeute peut aussi proposer au malade un programme d’exercices à faire à la maison. Les ergothérapeutes sont des professionnels de la santé. Lui intervient pour protéger les articulations et faciliter la vie quotidienne au moyen de conseils personnalisés et d’équipements spécifiques : attelles, chaussures.

    • Orthopédiques, cannes… En limitant les mouvements, l’orthèse aide à réduire la douleur et l’inflammation.

Si vous rencontrez l’un des problèmes énoncés dans cet article ou si vous souhaitez tout simplement bénéficier de conseils de nos experts en orthopédie, n’hésitez pas à nous contacter au 02.40.32.80.23 ou par mail : nantes-orthopedie@orange.fr

Notre centre de podologie est situé à Rezé 44400 au 62 bis rue Aristide Briand.

Vous avez apprécié cet article ? Vous pourriez aussi aimer :

Une orthèse de fonction

Main – Doigts

Main – Doigts Nos mains sont uniques et essentielles pour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prendre rendez-vous avec Nantes Orthopédie​

Notre magasin situé au 62 bis rue Aristide Briand 44400 Rezé, dans l’agglomération de Nantes. Nous sommes ouverts du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 19h00 et le samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 avec ou sans rendez-vous. Vous pouvez nous joindre en cliquant sur les liens suivants :