Comment soulager rapidement les douleurs du talon de l’épine calcanéenne ​

Sommaire

Les douleurs au talon sont un problème fréquent et tenace qui peut affecter les personnes de tous âges. Elles peuvent être causées par beaucoup de facteurs, notamment des blessures, des maladies ou des problèmes chroniques.

Voici un petit guide des traitements naturels possible pour soulager vos douleurs au talon et retrouver une marche sans douleur

Causes de la douleur au talon

Les causes les plus courantes des douleurs au talon sont les suivantes :

  • Talonnade      
  • Aponévrosite plantaire 
  • Epinne calcanéénne  
  • La maladie de Sever
  • Les facteurs de risque

Comprendre la Talonnade

Épine-Calcanéenne : douleurs au talon

 La talonnade est une blessure soudaine du coussinet du talon. Elle est généralement causée par un impact violent, comme un saut ou une chute, mais aussi par des chaussures mal adaptées.

Cette pathologie est souvent observée lors de sports, tels que le tennis ou la course sur des surfaces rigides, ainsi que dans des activités de gymnastique pratiquées sur des tatamis. 

Cette douleur peut également se développer progressivement sur quelques semaines. Notamment après l’été, l’augmentation de cette douleur peut être imputée au port répété de claquettes ou de tongs, modifiant la manière dont le pied absorbe les chocs.

Par ailleurs, l’utilisation de chaussures à crampons peut être un facteur déclenchant de cette douleur.

Le repos actif ou le changement de chaussures sont des approches souvent efficaces pour atténuer cette gêne particulièrement douloureuse.

Comprendre l'Aponévrosite plantaire

comprendre les douleurs au talon de l'apronévrosite

Également connue sous le nom de fasciite plantaire est une inflammation de l’aponévrose plantaire, un tissu qui relie l’avant-pied au talon. Elle est souvent causée par une mauvaise posture du pied et une sollicitation importante comme la course à pied ou la marche excessive.

C’est un état très douloureux caractérisé par une douleur qui débute au talon et se propage vers la partie interne du pied, voire jusqu’au tendon d’Achille.

Un professionnel de la santé, lors de la palpation, peut identifier une douleur localisée sous toute la face plantaire du pied. Cette sensation est généralement décrite comme une tension, parfois comparable à un nœud.

Elle trouve son origine dans une inflammation de la membrane reliant l’os du talon aux orteils. Cette membrane joue un rôle crucial en soutenant les 27 os présents dans le pied et en absorbant les pressions induites à chaque pas.

Les symptômes se manifestent principalement par des douleurs localisées au talon ou sous la voûte plantaire, notamment après des périodes d’inactivité prolongée, telles que de longues périodes de repos.

Plusieurs facteurs peuvent déclencher cette inflammation, tels que des chocs répétés ou des étirements intenses. Une sollicitation excessive du pied, que ce soit lors d’un effort physique soutenu, d’une longue marche ou d’une station debout prolongée, peut entraîner de micro-déchirures à l’origine de cette condition.

Comprendre l'Épine calcanéenne

Épine-Calcanéenne

L’épine calcanéenne est une excroissance osseuse qui se développe sur le talon. Elle est fréquemment la conséquence d’une aponévrosite plantaire.

L’épine calcanéenne, parfois appelée épine de Lenoir, est une excroissance osseuse qui se développe parallèlement au sol et qui est généralement visible sur les radiographies. La douleur est localisée sous le talon, en particulier dans la partie interne du talon, ainsi que sur le pourtour de cette zone.

 Lorsque le professionnel de santé palpe la région affectée, la douleur est souvent concentrée sur la face interne du talon.

La cause sous-jacente de l’épine calcanéenne est la calcification du tendon qui s’attache à l’os du talon, appelé le calcanéum. Cette calcification entraîne l’apparition d’une image radiologique en forme d’épine qui est parallèle au sol, d’où son nom. 

 Il est important de noter que l’épine calcanéenne est fréquemment la conséquence de la fasciite plantaire, qui provoque le durcissement de la membrane qui maintient les os du pied. La fasciite plantaire peut augmenter la tension exercée sur le tendon d’Achille, responsable des douleurs.

Comprendre La maladie de Sever chez l’enfant

Maladie de Sever : autre cause de douleurs au talon

Maladie de Sever ou apophysite calcanéenne est une inflammation du cartilage de croissance de l’os du talon, le calcanéum. Elle est plus fréquente chez les enfants et les adolescents, de 8 à 14 ans environ, en particulier ceux qui pratiquent des sports qui sollicitent les pieds, comme la course à pied, le saut ou la danse. Elle survient généralement lors de la période de croissance, lorsque l’os du talon est en train de se former.

Elle est due à une inflammation de la zone de croissance du talon, là où le tendon d’Achille s’attache à l’os du talon. Les activités sportives et les tensions exercées sur le tendon peuvent aggraver cette inflammation, causant ainsi une douleur au talon, en particulier pendant et après l’exercice.

Les symptômes typiques de la maladie de Sever incluent une douleur localisée au talon, particulièrement lors de la marche, de la course ou d’autres activités physiques. La douleur peut être plus intense le matin ou après une période d’inactivité, et elle peut limiter la participation à des activités sportives.

Il est important de souligner que la maladie tend à disparaître une fois que la croissance osseuse est complète. Des mesures simples telles que le repos, l’application de glace et l’utilisation de semelles orthopédiques peuvent contribuer à atténuer la douleur et à faciliter la récupération.

Les facteurs de risque des douleurs au talon

  • Le surpoids ou l’obésité : Le poids excessif exerce une pression supplémentaire sur les pieds, ce qui peut contribuer au développement de douleurs au talon.
  • Les activités physiques intenses : Les activités qui sollicitent les pieds, telles que la course à pied, le saut ou la danse, peuvent augmenter le risque de développer des douleurs au talon.
  • Les chaussures inadaptées : Les chaussures qui ne sont pas bien ajustées ou qui ne fournissent pas un soutien adéquat peuvent contribuer au développement de douleurs au talon.
  • Les pieds plats : Les pieds plats peuvent entraîner une mauvaise distribution du poids sur les pieds, ce qui peut contribuer au développement de douleurs au talon.

D’autres facteurs de risque comprennent :

  • L’âge : Les personnes âgées sont plus susceptibles de développer des douleurs au talon, en particulier l’épine calcanéenne.

Si vous présentez un ou plusieurs de ces facteurs de risque, il est important de prendre des mesures pour réduire votre risque de développer des douleurs au talon. Ces mesures comprennent :

  • Maintenir un poids santé
  • Porter des chaussures bien ajustées et qui fournissent un soutien adéquat
  • Éviter les activités physiques intenses si vous souffrez déjà de douleurs au talon

Si vous ressentez des douleurs au talon, il est important de consulter un médecin ou un orthésiste dans un centre de podologie spécialisé dans l’orthopédie  pour déterminer la cause de la douleur et obtenir un traitement approprié.

Symptômes des douleurs au talon

symptome des douleurs au talon provoquées par les talons aiguille

Les symptômes des douleurs au talon varient en fonction de la cause. Cependant, les symptômes les plus courants comprennent :

  • Douleur au talon, souvent décrite comme une douleur aiguë ou brûlante
  • Douleur lors de la marche, de la course ou de la station debout
  • Douleur quotidienne et lancinante 
  • Douleur qui s’aggrave au réveil ou après une période d’inactivité

Comprendre ces symptômes peut aider à identifier et à différencier ces conditions, tout en anticipant les déclencheurs de la douleur, afin d’adapter les activités physiques et de mettre en place des stratégies pour soulager cette douleur.

Comment expliquer la douleur au talon au réveil ?

Explication du centre de Podologie de Rezé, Nantes orthopédie :

La douleur au réveil est un symptôme caractéristique de l’épine calcanéenne. Elle est due au fait que, pendant la nuit, la membrane sous le pied se détend, amorçant une légère cicatrisation. Lorsque le poids est repris en posant le pied au sol, cette minicicatrisation est étirée, produisant parfois une sensation de “craquement” et engendrant une vive douleur.

Traitements pour la douleur au talon

douleurs au talon matinal

Il existe un certain nombre de traitements qui peuvent aider à soulager les douleurs au talon. Les traitements les plus courants comprennent :

  • Repos : Le repos est le traitement le plus important contre les douleurs au talon. Cela permet à l’inflammation de s’atténuer.
  • Glace : Appliquer de la glace sur la zone douloureuse pendant 20 minutes, trois fois par jour, peut aider à réduire l’inflammation et la douleur.
  • Élévation et immobilisation L’élévation du pied et son immobilisation dans une botte de nuit aide à réduire l’inflammation et la douleur.
  • Orthèses : Les orthèses peuvent aider à soutenir le pied et à réduire la pression sur le talon.
  • Rééducation et correction de positionnement
  • Médicaments : Si vous n’avez pas de contre-indication et que votre médecin vous les prescrit, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, peuvent quelques fois aider à soulager la douleur et l’inflammation.

Petit guide des différentes orthèses et remèdes naturels pour soulager les douleurs au talon

  • Les talonnettes
  • Les semelles orthopédiques
  • La botte d’immobilisation
  • La balle à picots

Dans un centre de podologie et d’orthopédie comme Nantes orthopédie, le professionnel de santé pourra vous proposer différents traitements afin de venir) bout de vos douleurs.

Les talonnettes

Les talonnettes qui surélèvent le pied et soulagent la tension de l’aponévrose,   elles sont souvent en gel de silicone pour mieux amortir les chocs.

Les talonnettes sont un traitement simple et efficace pour l’épine calcanéenne et l’aponévrosite plantaire. Elles soulagent la tension de l’aponévrose plantaire en surélevant le talon. Les talonnettes sont fréquemment fabriquées en gel de silicone, qui est un matériau doux et amortissant.

Soulager l'épine calcanéenne : talonnette

Les talonnettes agissent en redistribuant de manière plus équilibrée le poids du corps exercé sur le pied. En répartissant la pression sur une plus grande surface, elles réduisent la charge directe sur l’épine calcanéenne, diminuant ainsi l’inflammation et la douleur associée.

Absorption des chocs : Fabriquées à partir de matériaux spéciaux tels que le gel, le silicone ou des composés en mousse eva, les talonnettes absorbant les chocs résultant de la marche, de la course ou d’autres activités. Cela réduit l’impact sur le talon, offrant un soulagement supplémentaire à la zone affectée.

Support structurel : En offrant un soutien supplémentaire, les talonnettes stabilisent le talon, notamment la tension sur l’épine calcanéenne. Cette structure de soutien contribue à réduire la douleur et favorise un confort accru lors de la marche.

Alignement correct : Certains modèles de talonnettes sont conçus pour aider à maintenir un alignement correct du pied, notamment la tension sur la zone touchée par l’épine calcanéenne.

Conclusion : Les talonnettes représentent une solution efficace pour atténuer la pression sur le talon et soulager les douleurs liées à l’épine calcanéenne. Leur utilisation peut contribuer à améliorer le confort lors de la marche et à réduire l’inconfort causé par cette pathologie douloureuse.

Les Semelles Orthopédiques

Les semelles orthopédiques jouent un rôle crucial dans le rétablissement d’une statique adéquate du pied. Dans la plupart des cas, les déviations du pied et du talon sont à l’origine de tensions qui provoquent une inflammation, déclenchant ainsi diverses affections douloureuses.

En réalignant la posture du pied et en répartissant équitablement la pression exercée lors de la marche ou d’activités sportives, ces semelles peuvent réduire significativement les contraintes responsables des douleurs au talon. Elles offrent un support personnalisé, adapté à la morphologie individuelle du pied, soulageant ainsi les zones de pression excessive.

En intégrant des semelles orthopédiques à un plan de traitement pour les affections du talon, on cible directement la cause sous-jacente des douleurs, offrant ainsi un soulagement efficace tout en favorisant une meilleure posture et un fonctionnement optimal du pied.

La botte d'immobilisation

La botte d’immobilisation de nuit qui permet de détendre l’aponévrose du pied et conserve la diminution de l’inflammation  

La botte d’immobilisation nocturne se révèle être une approche thérapeutique plus intensive pour atténuer la douleur associée à l’épine calcanéenne et à l’aponévrosite plantaire. Elle vise à immobiliser le pied pendant la nuit, offrant ainsi un soutien optimal pour détendre l’aponévrose du pied et favoriser la diminution de l’inflammation.

Cette méthode un peu contraignante est importante pour accélérer la guérison en maintenant le pied dans une position adéquate, permettant à l’aponévrose plantaire de se relâcher et de cicatriser plus efficacement. En favorisant cette relaxation nocturne, la botte d’immobilisation contribue à réduire la douleur au talon, offrant un soulagement progressif à ceux souffrant de ces affections douloureuses.

Ce traitement plus invasif peut être envisagé en complément d’autres approches thérapeutiques pour aider à gérer et à soulager les douleurs persistantes associées à l’épine calcanéenne et à l’aponévrosite plantaire.

Les chaussures orthopédiques

Si vous souffrez de douleurs au talon, il est important de consulter un professionnel de la santé comme Nantes orthopédie pour déterminer la cause de votre douleur et obtenir un traitement approprié.

Quelques conseils pour prévenir la douleur du talon

Voici quelques conseils pour prévenir la douleur du talon :

  • Maintenez un poids santé. Le poids excessif exerce une pression supplémentaire sur les pieds, ce qui peut contribuer au développement de douleurs au talon.
  • Portez des chaussures bien ajustées et qui fournissent un soutien adéquat. Les chaussures qui ne sont pas bien ajustées ou qui ne fournissent pas un soutien adéquat peuvent contribuer au développement de douleurs au talon.
  • Échauffez-vous avant de faire de l’exercice. L’échauffement aide à préparer les pieds à l’activité physique et peut aider à prévenir les blessures.
  • Étirements réguliers. Les étirements réguliers aident à maintenir la flexibilité des pieds et des chevilles, ce qui peut contribuer à prévenir les blessures.
  • Si vous avez des pieds plats, ou une mauvaise posture, portez des semelles orthopédiques.

Si vous ressentez des douleurs au talon, il est important de consulter un médecin ou un podologue pour déterminer la cause de la douleur et obtenir un traitement approprié.

La balle picot

La balle à picots représente un outil essentiel dans le processus de rééducation, particulièrement pour traiter l’épine calcanéenne et l’aponévrosite plantaire. Son utilisation régulière, s’avère bénéfique pour assouplir le fascia plantaire, membrane reliant le talon aux orteils.

En exerçant une pression contrôlée sur le fascia plantaire, la balle à picots permet de travailler la souplesse de cette structure, contribuant ainsi à réduire les tensions et les raideurs responsables des douleurs au talon. Ce processus de massage favorise la circulation sanguine, tout en relâchant les adhérences et en améliorant l’élasticité du fascia plantaire

Intégrer cet outil de rééducation dans un programme de traitement peut être une approche efficace pour atténuer les douleurs associées à l’épine calcanéenne et à l’aponévrosite plantaire. En plus de soulager la douleur, l’utilisation régulière de la balle à picots peut contribuer à accélérer le processus de guérison et à améliorer la flexibilité du fascia plantaire.

Dans certains cas, une rééducation peut être nécessaire pour aider à soulager les douleurs au talon et prévenir les récidives. La rééducation peut inclure des exercices d’étirement et de renforcement.

medecin orthopédie

Si vous rencontrez l’un des problèmes énoncés dans cet article ou si vous souhaitez tout simplement bénéficier de conseils de nos experts en orthopédie, n’hésitez pas à nous contacter au 02.40.32.80.23 ou par mail : nantes-orthopedie@orange.fr

Notre centre de podologie est situé à Rezé 44400 au 62 bis rue Aristide Briand.

Vous avez apprécié cet article ? Vous pourriez aussi aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prendre rendez-vous avec Nantes Orthopédie​

Notre magasin situé au 62 bis rue Aristide Briand 44400 Rezé, dans l’agglomération de Nantes. Nous sommes ouverts du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 19h00 et le samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 avec ou sans rendez-vous. Vous pouvez nous joindre en cliquant sur les liens suivants :