L’enfant et la croissance

Nous allons voir sur cette page les différentes raisons qui montrent l’intérêt de porter des semelles orthopédiques pour l’enfant.

Tout d’abord, le pied plat est très fréquent chez l’enfant. Il est le plus souvent physiologique (normal). Le pied est normalement plat depuis la naissance jusqu’à l’âge de 5 ans en raison du manque de maturité de l’appareil neurologique; musculaire; mais aussi de la laxité ligamentaire. Puis la voûte plantaire se creuse progressivement jusqu’à l’âge adulte dans le cadre d’une croissance normale. Un pied plat valgus peut donc se corriger spontanément pendant la croissance.  Le pied plat peut être mal toléré à l’adolescence avec des douleurs importantes liées aux muscles en excès de contraction. On parle alors de pied plat contracturé. Les enfants peuvent également connaître des problèmes d’équilibre comme des chutes à répétition ou les genoux qui s’entrechoquent. Ces troubles sont souvent liés à des retards de croissance.

Les principales déformations :

Les principales déformations se situent généralement au niveau des pieds et se répercutent en chaîne sur les genoux; les hanches et la colonne vertébrale. En effet, un enfant atteint de déséquilibre à « la base » c’est-à-dire aux pieds; sera contraint de trouver son équilibre, au prix de déformations multiples :
Le pied plat; caractérisé par un affaissement de la voûte plantaire se reconnaît non seulement à l’empreinte mais aussi à la manière dont la chaussure est usée. En effet; le contrefort interne s’affaisse et déborde sur la semelle.
Le pied creux; malformation d’origine congénitale; présente une cambrure exagérée et des orteils recourbés.

Les genoux; orientés vers l’intérieur ou vers l’extérieur ne sont plus dans l’axe du pied et sont associés à la position du pied.

Le genou valgum, c’est-à-dire « en dedans » est une déformation courante jusqu’à 5 ans environ. Elle se caractérise par des jambes en X et des chevilles bien espacées tandis que les genoux se touchent. Le genou varum; c’est-à-dire en « dehors » fréquent chez les nourrissons disparaît dès les premiers pas. A l’inverse du cas précédent, les genoux sont espacés et les jambes en parenthèse.

Les pathologies liées à la croissance

La scaphoïdite tarsienne : osteochondrite de l’os naviculaire entrainant une douleur au niveau du cou de pied. Elle apparait chez les enfants aux alentours de 10 ans. Les semelles orthopédiques pour l’enfant soulageront la douleur et soulagera également l’excès de contrainte sur l’os naviculaire.

Maladie de Sever : c’est une atteinte du talon avec un ramollissement du cartilage de croissance et manque de vascularisation du noyau d’ossification du calcanéus. Elle peut entrainer de vives douleurs chez les enfants entre 10 et 15 ans. Il est recommander de mettre en place de talonnettes d’amortissement sur les orthèses plantaires. Cela calmera la douleur, mais la pathologie guérie toujours spontanément.
–  Maladie de Freiberg : il s’agit d’un atteint de l’avant pied chez les adolescentes le plus souvent. C’est un trouble de croissance du 2ème métatarsien qui entraine ces douleurs. Les semelles orthopédiques pour l’enfant déchargeant l’avant pied traitera la pathologie.
Maladie de Haglund : inflammation du tendon d’Achille ou de la bourse séreuse à cause d’une saillie osseuse anormale et importante au niveau du calcanéus. Les semelles orthopédiques pour l’enfant lutteront contre les inflammations en soulageant les contraintes que provoque cette saillie.

Apophysite du 5ème métatarsien : douleur sur le bord externe du pied dû à une hypertrophie de la styloïde du 5ème métatarsien apparaissant chez les adolescents entre 10 et 15 ans. Cela est lié à une démarche varisante, la correction de cette démarche soulagera l’adolescent.

Le traitement par des semelles orthopédiques pour l’enfant

Chez l’enfant pour le pied plat qui représente la grande majorité des cas. Les 3 principes suivant sont nécessaires pour assurer le bon développement du pied jusqu’à la fin de la croissance et ils sont indissociables.

La Chaussure : Elle doit avoir un contrefort qui va bien maintenir l’arrière pied, une semelle rigide afin d’éviter au pied de tourner Elle doit être changée regulièrment car une tige déformée ou un talon usé n’assureront plus leur rôle de maintien ».

Les Semelles Orthopédiques pour l’enfant :  Dite de stimulation, elle aura une action musculaire et articulaire pour tonifier les muscles du pied ainsi renforcer la voute plantaire Elle sera bien sur amovible et adaptée au chaussant ».

Les Exercices musculaires : marche pieds nus dans le sable, marche sur la pointe des pieds, assise en tailleur lors de jeu, ramassage de feuilles posées sur le sol avec les orteils…….tous les exercices devront favoriser le travail de dérotation du membre inférieur.

Plus d’informations : Vous pouvez également nous contacter via la page contact ou le bouton ci-dessous, pour toute demande d’information ou de rendez-vous.