Une mauvaise posture comme une mauvaise position du pied risquent d’entraîner une usure prématurée des articulations, des os, des tendons. Pourquoi ?

M. Nolf Orthopédiste et podologue chez Nantes Orthopédie nous donne son avis, et précise l’intérêt du port de semelles orthopédique.

 

Vos pieds sont uniques

Chaque pied est différent, par sa taille, sa forme et son volume. Ils ont chacun leur empreinte qui ne ressemble à aucune autre. La plante du pied est avec le bout de doigts, la région du corps la plus riche en terminaisons nerveuses. Le pied est aussi avec les aisselles et la paume de la main, la zone contenant le plus de glandes sudoripares.

Les pieds évoluent tout au long de la vie en fonction de l’âge de l’activité du poids. On retrouve différentes typologies de pied :

  • Le pied « égyptien » qui concerne 50% de la population, dont le gros orteil est plus long.
  • Le pied « grec » qui concerne 23% de la population, où le deuxième orteil est le plus long avec un pied en forme de triangle.
  • Le pied « carré » ou « romain » concernant 27 % de la population, où les trois premiers orteils sont au même niveau.

 

Les pieds sont complexes et très sollicités

Le pied est composé de 28 os,16 articulations,107 ligaments qui tiennent ces dernières et 20 muscles qui permettent au cerveau de commander ses mouvements. C’est donc une partie du corps complexe.

 Les pieds ont un rôle de stabilisateurs, d’amortisseurs et de propulseurs. Ils sont donc un vecteur primordial pour le maintien de l’équilibre et le bien-être du corps.

 Ils s’allongent d’environ 6,6 mm à la marche et jusqu’à 1,5 cm pendant la course à pied. À chaque foulée, le pied supporte une poussée considérable. Ainsi, un athlète de 75 kg supportera lors de chaque appui :

  • 300 kg, s’il court à un rythme soutenu ;
  • 450 kg, s’il pratique le saut en longueur ;
  • 1125 kg, s’il pratique le basket-ball (lors de la réception après un smash).

Ils sont donc en permanence mis à l’épreuve et pourtant nous portons tous des chaussures produites en série qui ne s’adaptent pas toujours à votre pied.

 

Ne les négligez pas 

Ils sont le seul lien entre le sol et le reste de votre corps, De mauvais appuis peuvent être à l’origine d’un déséquilibre susceptible de générer des maux de pieds, de genoux ou de dos.

Vous devriez consulter un professionnel si :

  • Vous ressentez régulièrement une douleur au pied (orteils, talons, chevilles, plante et même dos du pied).
  • Vous souffrez d’une douleur au genou, à la hanche ou au dos.
  • Vous souffrez d’une malformation du pied, ou s’il subit une modification (vos chaussures s’usent anormalement).
  • Un proche observe une mauvaise démarche ou une modification de la posture.

Vous pouvez également consulter de manière préventive si :

  • Vous pratiquez une activité sportive car les articulations sont extrêmement sollicitées.
  • Vous avez plus de 75 ans.
  • Vous êtes diabétique (car la moindre plaie peut rapidement donner lieu à des complications).

 

L’importance du bilan podologique dans le choix des semelles

Mme Nolf précise que le bilan podologique doit être précis et adapté à votre activité. Le testing et la manipulation du pied permettent de déterminer les blocages articulaires.

L’analyse de la posture en statique, à la marche ou la course sur le tapis est indispensable pour situer le corps dans l’espace. La plateforme de pressions donne des indications très fines des zones d’appuis des pieds, et la synthèse de ces observations va déterminer le type de semelles.

Chez Nantes Orthopédie nous travaillons en 3D avec le moulage du pied en station debout ce qui est primordial pour que la semelle soit en parfaite symbiose avec le pied, et apporte un confort et une parfaite stabilisation.